Forums

  • Administrateur du site

    Administrateur
    28 avril 2023 à 13 h 53 min

    En tant qu’individu au sein d’un organisme dédié aux arts et à la culture, comment identifier la mésinformation/désinformation ?
    En partant du postulat que les organismes dédiés aux arts et à la culture ont un pouvoir de diffusion d’informations, quel positionnement adopter par rapport à la prise de position sur certains sujets ?

    Nous vous proposons 4 volets.
    Premièrement : théorique, universitaire pour comprendre le contexte.
    Deuxièmement : international, s’intéresser à différentes initiatives de lutte contre ce phénomène.
    Troisièmement : pratique, parler d’une situation spécifique avec un psychologue.
    Quatrièmement : pratique, discuter ensemble lors d’un atelier dédié.
    Chacun.e est libre de prendre la partie qui l’intéresse !

    _____________________________________________________________________

    Premier volet : universitaire pour comprendre…

    Qu’entend-on par désinformation, mésinformation, théories du complot… ? Quels sont les stratégies identifiées par la recherche pour naviguer dans la confrontation des idées ?

    Enregistrement d’une présentation spéciale par Andréanne Veillette, candidate au doctorat en éthique à l’Université Carleton.

    2 possibilités d’écoute : avec le support visuel ou sous format balado. 

    Andréanne apporte des solutions et une perspective informée par la psychologie politique et la philosophie. ?Elle parle aussi de la prise de position, du côté du bais cognitif (comment cela peut être perçu selon les dynamiques identitaires et la psychologie des groupes).

    https://youtu.be/FVtN6OX3ZJQ

    La même intervention mais avec la vue sur Andréanne…https://youtu.be/5rG9QHuzehI

    Confronter la mésinformation

    Ressources et bibliographie complète

    _____________________________________________________________________

    Deuxième volet : international, s’intéresser à différentes initiatives de lutte.

    La plateforme ODIL de l’Organisation Internationale de la Francophonie rassemble les initiatives de lutte contre la désinformation dans l’espace francophone afin de leur apporter davantage de visibilité à l’échelle mondiale et d’en comprendre leurs spécificités.

    La recommandation de Chloé :  

    La série de balados ! 30 minutes chaque. Sur toutes les plateformes. On y retrouve notamment un épisode sur Les Décrypteurs de Radio Canada, pour tout comprendre du département d’information sur RC-RDI (composé de 4 journalistes).  Ils.elle ont testé différents formats : une émission télé (seule émission francophone de lutte contre la désinformation dans le paysage médiatique Canadien, encore uniquement disponible sur une plateforme payante), un site web, un atelier virtuel pour s’outiller, un groupe Facebook… Dans ce balado, Alexis de Lancer fait le point sur les réussites et les échecs de cette initiative, ayant à la fois atteint un public toujours plus grand mais aussi nombreux détracteurs. ODIL le podcast présente aussi des initiatives en Guinée, Côte d’Ivoire, Belgique, entre autres.

    Aussi, ODIL propose une liste (non exhaustive) de ressources culturelles de lutte contre la désinformation en français :

    Jeux/Quiz :

    Expositions :

    _____________________________________________________________________

    Troisième volet : pratique, discuter de solutions pour une situation spécifique.

    Vous vivez une situation délicate voire conflictuelle au sein de votre organisme, sur fond de désinformation ? Pour bénéficier des conseils d’un professionnel, prenez rendez-vous avec le Valentin Bonneton. Toutes les informations sont dans le volet 2 de l’article “La confrontation des idées”. Un coaching gratuit et anonyme.

    _____________________________________________________________________

    Quatrième volet : pratique, un moment pour en discuter ensemble.  

    Nous sommes en train de réfléchir à l’organisation d’un Complètement TADA (un vendredi sur deux sur Aire ouverte), dédié au sujet.

    Ce sera l’occasion de recueillir de nouveaux témoignages de solutions, grâce à la présence d’un.e intervenant.e spécialiste mais aussi d’échanger entre organismes du réseau.

    Article rédigé par Chloé Saulas.

    ___________________________________________________________________

    Pour toute autre idée sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter ([email protected]), ou à commenter.

     *remerciements à Anne Brochu Lambert, Jean-François Packwood, Simon Forgues et Jean-François Dubé pour leurs partages et leur suivi sur ce projet.