Forums

  • Jean-François Dubé

    Membre
    28 avril 2023 à 11 h 45 min

    Actuellement, les balises ne semblent pas assez suffisantes : je viens tout juste d’être confronté à un courriel de réprimande d’une personne qui conteste le positionnement de l’organisme vis-à-vis un positionnement politique à l’international (malgré un positionnement fort du Canada sur cet enjeu). Sans être mentionné dans l’échange avec ladite personne, on peut percevoir une tendance vers un raisonnement alternatif. Que faire alors ? Si l’on ne prend pas position ou si l’on revient sur le positionnement, sommes-nous en train de donner raison aux positionnements alternatifs ? ?